• Conseillé par
    31 octobre 2022

    Chanson....pas si douce

    On a, à peu près tout raconté, sur Anne Franck, et son célèbre journal. Aussi la démarche de Lola Lafon m’a-t-elle interrogée sur le moment.
    Qu’allait-elle pouvoir apporter ?
    Dans le cadre d’une collection, Une nuit au musée, elle choisit de la passer dans l’annexe, où restera Anne et sa famille pendant l’occupation allemande avant d’être déportée.
    Il faut un sacré courage, pour rester seule dans ce lieu peuplé de souvenirs extrêmement chargés ….mais certainement nécessaires afin de faire surgir la vie d’une jeune femme qui était avant tout une adolescente, avec ses premiers émois amoureux, sa certitude d’être un jour une grande autrice.
    Je ne connaissais pas non plus, les utilisations et les projets qui ont été faits par Hollywood, autour de l’adaptation de cette œuvre sensible.
    Un texte qui apportera des zones de lumière sur ce journal universel et un devoir de mémoire, très utile….


  • Conseillé par (Libraire)
    30 août 2022

    On connait tous l'histoire d'Anne Franck, et pourtant c'est d'une manière totalement inédite que Lola Lafon en parle.
    En 2021, la romancière pénètre dans l'Annexe du musée Anne Franck pour y passer une nuit. Confrontée à ses propres souvenirs d'exil, elle peine à évoluer dans ce lieu où l'absence est tellement pesante qu'elle en devient oppressante. L'expérience et la plume chargées d'histoire et d'émotions de l'autrice nous font redécouvrir l'histoire du "Journal", de témoignage à véritable oeuvre littéraire. Ce récit bouleversant et passionnant propose une réflexion sur l'écriture, la mémoire et l'appropriation par chacun de la vie d'Anne Franck.


  • 25 août 2022

    Très beau récit où l’originalité est de mise et la prise de risque très importante.

    Dans le cadre de la collection « Une nuit au musée » Lola Lafon va passer une nuit dans l’Annexe à Amsterdam, la maison où Anne Frank a vécu. Tout le monde connaît l’histoire et le destin de la jeune fille. Lola Lafon choisit de nous en parler d’une nouvelle façon. Dans ce musée, elle ose à peine rentrer dans la chambre de la jeune fille et pourtant elle nous livre un très beau portrait de celle-ci, met l’accent sur Margot, la sœur et l’engagement de Otto le père. L’auteure profitant de cette nuit, remonte l’histoire de sa propre famille : elle apporte de profondes réflexions sur l’écriture, la famille, la judaïté. Très beau récit où l’originalité est de mise et la prise de risque très importante.


  • Conseillé par (Libraire)
    25 août 2022

    Coup de coeur

    Lola Lafon nous emporte dans « Ma nuit au musée ». A travers une nuit dans le musée Anne Franck d’Amsterdam, L'autrice guide le lecteur dans une réflexion autour de la parole, de l’Histoire, de la place des écrits, de la place des morts. A travers son regard impressionné par l’Histoire qui c’est joué dans ces murs où elle est (presque) seule, elle nous parle de l’importance de se souvenirs des morts, de nos morts …. Et en même temps, à quel point ils ne sont jamais les nôtres.


  • Conseillé par (Libraire)
    16 août 2022

    Une plume magnifique au service d'un regard neuf sur Anne Frank !

    De sa nuit passée au sein du Musée d'Anne Frank à Amsterdam, Lola LAFON questionne le travail d'écriture, notamment celui du style littéraire du journal intime. Comment l'écriture a été un moteur pour aider Anne Frank à surmonter l'enfermement ? Au fil de l'histoire des Frank, Lola LAFON remonte l'histoire de sa propre famille juive et les non-dits qui se transmettent de génération en génération. " Le ravage dans ma famille s'est transmis comme chez d'autres la couleur des yeux", magnifique récit intime !


  • Conseillé par (Libraire)
    18 juillet 2022

    Dans le cadre de la collection "Ma nuit au musée", Lola Lafon arpente le temps d'une nuit les salles du musée Anne Frank à Amsterdam. Elle retrace les longs mois passés là par la famille Frank et déroule l'histoire de ce fameux journal débuté en juin 1942. Cette errance dans l'annexe ravive chez l'auteure les fantômes douloureux de sa propre histoire familiale, celle de ses grands-parents, juifs ayant fui le nazisme et de son enfance en Roumanie aux pires heures du totalitarisme.
    Un récit poignant qui raconte avec justesse et émotion l'indicible et la mémoire enfouie.