Ladivine

Ladivine

Marie Ndiaye

Folio

  • 14 octobre 2015

    Marie Ndiaye, la magicienne

    Certains livres vous transportent plus que d’autres. Parfois même vous hantent. Le roman de Marie Ndiaye fait définitivement partie de ceux-là.
    Une fois encore, il y est question de femmes, sujet sur lequel elle ne cesse de se questionner, plus précisément de trois femmes. Ladivine est une « négresse », courageuse femme de ménage qui vit à Bordeaux, seule avec sa fille métisse Malinka. Son mari est parti depuis longtemps et elle seule croit qu’il reviendra un jour. Malinka méprise celle qu’elle a surnommé « la servante » mais ne peut s’empêcher de l’aimer. Adulte, elle décide d’effacer toutes traces de ses origines, change de prénom, elle s’appellera Clarisse, change de ville, de vie.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    17 juin 2015

    Tous les mois, Clarisse rend visite secrètement à sa mère Ladivine (Ladivine, c’est aussi le prénom de la fille de Clarisse). Drôle de rituel que cette mère et sa fille ont instauré…
    Comme toujours avec Marie NDiaye, les apparences peuvent tromper, la vie est parfois cruelle, c’est mystérieux, puissant et très singulier. Acceptez de vous laisser mener par le bout du nez et laissez-vous porter par l’écriture unique de Marie Ndiaye.


  • par (Libraire)
    6 février 2015

    Ladivine Sylla élève seule sa fille Malinka en espérant l'hypothétique retour du père de l'enfant. Etouffée par cette vie trop ordinaire et sans espoir, Malinka va décider de sortir de cet étau en s'appropriant une autre vie. Elle va devenir Clarisse, épouser Richard Rivière, et donner naissance à sa fille, Ladivine. Celle-ci, à son tour, sera mère de deux enfants et construira sa vie à l'étranger pour échapper, elle aussi, au poids de la famille.
    Dans ce nouveau roman, Marie NDiaye aborde le problème de la transmission familiale à travers les destins tragiques de ces trois femmes, où les zones d'ombres et les non-dits de chacune pèseront lourd sur le destin des autres. Elle pose aussi la question de savoir quelle influence la vie de nos aînés peut avoir sur la notre.
    Servi par une écriture riche et précise, magnifique, ou la finesse et la justesse de l'analyse des personnages sont d'une grande intelligence, Marie NDiaye nous donne là un livre de la maturité parfaitement abouti qui confirme qu'elle est l'un des grands écrivains français contemporains.
    Précipitez vous sur ce livre comme on en lit peu. Un bonheur de lecture à lire absolument!