J'apprends l'hébreu
EAN13
9782742799435
ISBN
978-2-7427-9943-5
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Romans, Nouvelles
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 11 x 1 cm
Poids
225 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

J'apprends l'hébreu

De

Actes Sud

Romans, Nouvelles

Offres

Un adolescent français, fragilisé par une enfance vécue au rythme des mutations professionnelles de son père, développe peu à peu de graves problèmes de communication. À 17 ans, Frédéric a perdu le sens de la phrase, seuls les mots lui parviennent, séparément.
Après Paris, Oslo et Berlin, c'est en Israël qu'il doit suivre aujourd'hui sa famille. Comme chaque destination inconnue, Tel-Aviv s'impose tout d'abord à lui comme un espace angoissant - qu'il faudra apprivoiser. Mais lorsque Frédérique découvre que l'hébreu et illisible non seulement pour lui dans l'autre sens, que cette langue se lit à l'envers, de droite à gauche, et que son apprentissage pourrait augurer d'un véritable recommencement, ce pays réveille en lui l'espoir de trouver une place dans le monde. Rassuré, il part muni d'un dictaphone à la rencontre des habitants de Tel-Aviv, pour les interroger sur leur histoire et leur relation à cet État fait de contradictions et d'espérances.
Considérant plus que jamais le territoire comme le fondement de toute identité, Frédéric donne à ce pays choisi par tant d'individualités et de trajectoires conjuguées une résonance extraordinaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

7 novembre 2011

Denis a chaud à sa géographie...

Denis Lachaud a du talent. Denis Lachaud écrit de belles histoires. Denis Lachaud apprend l’allemand et il s’est depuis peu mis à l’hébreu pour son sixième roman dans lequel il reprend l’évocation géographique du premier, « J’apprends l’allemand », à ...

Lire la suite

Le , La Rose Des Vents

Qu’il écrive sur la culpabilité des allemands après le nazisme, sur la schizophrénie, sur l’homosexualité, sur le football, sur une possible révolution dans le futur, qu’il écrive des romans, des pièces de théâtre ou des livres pour la jeunesse, Denis Lachaud est toujours émouvant, toujours juste, toujours passionnant.
Acteur, metteur en scène, dramaturge, romancier, il construit depuis près de vingt ans une oeuvre riche, foisonnante, pleine d’humanité et empreinte d’une curiosité insatiable pour l’autre, pour les cultures, pour ce qui fait que nous sommes qui nous sommes...
Dans la vie aussi Denis Lachaud est un homme sensible, délicat et drôle, qui mérite d’être rencontré.
Bonne nouvelle, c’est que nous vous proposons de faire le 19 mai prochain à la Rose des Vents. Hâte !
En attendant, quelques petits conseils de lecture :
- J’apprends l’allemand
- J’apprends l’hébreu
- Le vrai est au coffre
- Ah, ça ira !

La rencontre sera animée par Cyril Dion

Autres contributions de...