EAN13
9782493454041
ISBN
978-2-493-45404-1
Éditeur
CHERES PROVINCE
Date de publication
Nombre de pages
354
Dimensions
21 x 14,8 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Louis XI

Le roi de France injustement méconnu

Cheres Province

Offres

La guerre de Cent ans, Jeanne d’Arc, la puissance des ducs bourguignons, bretons et normands notamment, la féodalité, la faiblesse de Charles VII, Louis XIV, Richelieu, Mazarin, Louis XVI… L’école de la République, le cinéma, les livres nous les ont présentés, décrits, permis de connaître leurs secrets grands et petits.Parmi les oubliés de l’Histoire de France (et il y en a !), le roi Louis XI, né entre les fameux Louis IX, XIII et XIV, à une époque où la royauté française se débattait pour se créer un territoire digne de ce nom, un apparat suscitant l’admiration, un statut et un pouvoir incontestés et incontestables.Il semble qu’il ne fut pas très beau, pas très affectueux (son enfance avec ses royaux parents n’y fut pas étrangère), pas vraiment apprêté comme un Dauphin, puis un Roi, le devrait. En bref, il ne possédait rien qui puisse attirer la sympathie. Cependant, il est instruit, passionné de chasse et, selon ses contemporains, doté d’une grande intelligence, d’un sens politique remarquable qu’il a mis au service de ses ambitions pour son royaume, la France. Cet animal politique se double d’un fin stratège qui a pu commettre des erreurs, mais qui est parvenu, à force de tractations, d’accords, de patience, de réflexions solitaires, à restaurer la paix en France après cent ans de guerre, à jeter les bases de l’absolutisme royal en assujettissant la noblesse et le clergé, à amorcer le développement économique de son pays en favorisant l’industrie et l’artisanat.Certains pourront dire que ces réalisations, aussi importantes soient-elles, sont empreintes de sang et de souffrances. L’époque, les enjeux, les résistances et le démembrement programmé du royaume permettaient-ils d’autres options ?La découverte de la vie et de l’œuvre de ce roi méconnu vous permettront sans doute d’y répondre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.